Contact +33 4 67 90 21 19

Revue de presse

Concours des vins des Vignerons indépendants de France 2016 :
Médaille d’Or Castel Viel 2011


Guide Hachette 2016 : Castel Viel 2012

Le nez est encore timide mais il laisse deviner des notes de fruits et d’epices douces après agitation. Dans le même registre aromatique, et plus expressive encore, la bouche est structurée par des tanins solides et élégants, légèrement boisés en finale. Un vin puissant, а carafer avant le service.


Jancin Robinson, Tasting notes :

Prés Lasses Blanc 2014 Faugères : 16.5
Certified organic. Family from Alsace are particularly sulphite-conscious and try to use as little as possible. This is a blend of no fewer than seven southern French grape varieties grown on schist. Aged on lees, partly in oak. 
Racy and very pure. How strange that this does actually taste very slightly Alsacien! Perfumed with relatively modest acidity but great schist freshness on the finish. Light honeysuckle scent and some lime fruit too. Good stuff!
13.5% / Drink 2015-2017

Prés-Lasses, Castel Viel 2011 Faugères : 16
40% Grenache, 40% Carignan, 15% Syrah, 5% Mourvèdre on schist. Vines are 15 to 80 years old and yield an average of 20 hl/ha. Aged for 12 months in barriques. 
Dark crimson. Rich, sweet and thick. Very concentrated but the fruit is so intense that it trumps the oak. This is built to last! But it may be just a bit too potent and sweet-tasting for comfort for some drinkers. There’s a huge difference between this and the lighter Cuvée Amour. It’s a question of taste really but no one should doubt the intention.
15% / Drink 2015-2021

Prés-Lasses, Cuvée Amour 2014 Faugères : 16.5
Certified organic. 80% Cinsault and 20% Grenache grown on schist. Aged for 11 months but no wood. 
Light crimson. Sweet, light, fruity and easy. Perfect summer drinking whatever the temperature outside and the temperature of the wine. Smells of crushed strawberries but on the finish there’s a nice tightening. This is not loose and sloppy. Real goût de terroir. A little chew on the end – perhaps because of thick-skinned grapes.
13.5% / Drink 2016-2019


France Inter « On va déguster »

Dégustation FAUGERES, Dominique Hutin, Mars 2016

Castel Viel 2012 : Coup de coeur

Épices toutes ! Elles sont venues, elles sont toutes là, même le lointain paprika, pendant qu’en bouche, c’est le règne du chocolat, jusqu’aux sensations tactiles. Si la grâce de la patine ne s’est pas encore installée, l’ensemble, même enrobé de ses atours de jeunesse, ne roule pas des mécaniques façon forts des halles : bref, c’est déjà fin. Vertical plutôt que large (2012, millésime frais, a façonné cette silhouette gracile), il se tient droit dans ses bottes … pour de nombreuses années encore.


CHALLENGE MILLESIME BIO 2015 à Montpellier :

Médaille d’or pour le Faugères blanc 2013 et le « Chemin de Ronde » 2011


Terres de Vins N°29 mai/juin 2014

Un millésime éclatant par Sylvie Tonnaire
Castel Viel 2013 – 16/20
« Voilà l’exemple de la fermeté. Un équilibre juteux (griotte, prune), des tanins fins mais une rectitude et une acidité astringente en fin de bouche qui promet des dégustations rafraichissantes et épicées »


VIGNERON Décembre 2013-février 2014

Dans un très bel article consacré à Serge Dubs, le Faugères Castel Viel 2009 est un des coups de cœur de ce grand sommelier.

« Ce Domaine m’impressionne, la concentration aromatique est équilibrée avec le grenache associé à la syrah sans les inconvénients habituels et ce côté giboyeux trop riche. Il est simple élégant et savoureux. »


Spectacle du Monde – septembre 2013

Cuvée Amour 2011 « Un vin de repas, puissant, riche de fruits noirs avec des pointes de notes torréfiées. »


RVF – Hors série novembre 2013

Eloges du Languedoc, ce numéro sélectionne :

Faugères Castel Viel 2008 : « Seules les levures indigènes sont utilisées. Le carignan est dominant dans le Faugères Castel Viel, complété de grenache, syrah et mourvèdre. C’est un vin mûr, ample et charnu, qui saura évoluer favorablement. »


RVF – Le Guide des meilleurs vins à moins de 20€ – 2014

Faugères Chemin de Ronde 2011 : « Très belle expression des schistes sur une syrah bien mûre. La bouche est encore un peu stricte, mais la matière est de belle concentration avec de la longueur. Un beau vin qui évoluera bien. Labellisé BIO, certifié Ecocert.


Faugères Chemin de Ronde 2010 – une étoile, Guide Hachette 2014

« A la tête de ce vignoble depuis 1999, Denis Feigel a été rejoint par son fils Boris en 2005. Il assemble cinq cépages pour élaborer ce 2010 et vise ainsi la complexité. Objectif atteint avec ce vin en robe pourpre, au nez de fruits noirs nuancé de touches minérales. Ample, presistant et harmonieux le palais dévoile un beau grain et une longue finale réglissée. Un grand plaisir dès aujourd’hui comme dans 2 ans. »


Decanter édition de juillet 2013

Faugères Castel Viel 2010 a été sélectionné et recommandé dans un reportage de dégustation.


Decanter World Wine Awards 2013

Médaille de Bronze pour Faugères Chemin de Ronde 2010


LA REVUE DES VINS DE FRANCE – juin 2013

Castel Viel 2012 :

« Arômes de fruits noirs et de prunelles, matière ample et veloutée, beaucoup de chair et de volume. Vin très gourmand.Domaine en « bio »à suivre de très près. »


VIGNERON INDEPENDANT : Dégustation 2013

Médaille d’Or pour Castel Viel 2009.


Le Guide des meilleurs vins à moins de 20€ – RVF – 2013

Chemin de Ronde 2008 et Château Autignac 2007 ont été tous deux sélectionnés pour l’édition 2013


VIGNERON INDEPENDANT : Dégustation 2012

Médaille d’Or pour Boria 2008.


LA REVUE DES VINS DE FRANCE – octobre 2012

Castel Viel 2008 « C’est un vin mûr, ample et charnu, qui saura évolué favorablement. 15/20 »


Le Point – septembre 2012

Boria 2009 et Chemin de Ronde 2010 : deux Faugères sélectionnés dans ce spécial vins du Languedoc. Boria 2009 « Expressif, fruits rouges, épices douces, charnu, tanins serrés, dense, riche, encore marqué par l’élevage, à attendre » Chemin de Ronde 2010 « Fruits rouges, cerise, réglisse, lauriers, onctueux, charnu, note d’amertume, tanins serrés, velouté, savoureux. »


LA REVUE DES VINS DE FRANCE : Le Languedoc à l’épreuve du temps – Avril 2012

Castel Viel 2006 « Truffe au nez, bouche lisse, resserrée en finale, encore ferme et dynamique. A ouvrir sur 3 ans. Belle régularité du domaine »


LA REVUE DES VINS DE FRANCE : Millésimes anciens du Languedoc – Avril 2012

Castel Viel 2004 noté 15.5/20 « Une syrah veloutée domine l’expression de ce rouge encore frais, crémeux, construit et sans amertume. »


Castel Viel 2007, Une étoile Guide Hachette 2011

« Dans les Appellations méridionales, l’assemblage de plusiers cépages a toujours favorisé la complexité des vins. Ce 2007 (grenache, carignan, syrah, mourvèdre) en est un bel exemple avec sa robe grenat et son nez de cerise noire, d’épices et de réglisse. La bouche affiche de la rondeur à l’attaque, des tanins soyeux, ayant une finale sur des notes boisées bien maîtrisées. »


Chemin de Ronde 2007, Guide Hachette 2011, cité

« Le Chemin de Ronde 2007 rouge associe le cinsault aux quatre cépages précedents (grenache, carignan, syrah, mourvèdre). Plus tendre (élevage 100% en cuve), il reste bien typique avec ses arômes de grillé. Une citation. »


Cuvée Boria 2006, Une étoile Guide Hachette 2010

« Deux vignerons à suivre de très près », écrivait-on dans l’édition 2002 pour la première vendange de ces deux amis alsaciens à la tête du domaine depuis 1999. Plusieurs cuvées et quelques étoiles plus tard, ils ont largement confirmé leur savoir-faire. Cette cuvée confidentielle en est une nouvelle épreuve. Dotée d’une robe sombre à reflets violines, elle dévoile un nez marqué par les douze mois de fût à travers des notes subtiles de cacao, de vanille et de grillé. On découvre en bouche un vin ferme et droit, qui a du corps et de la tenue, bien bâti sur des tanins qui ne demandent qu’un peu de temps pour s’épanouir. A déguster dans deux ou trois ans, de préférence sur un gibier à poil. »


Faugères Réserve 2005, Guide Malin RVF

« Ce vin a joliment évolué dans ses arômes mêlant avec équilibre et finesse notes de garrigues, de poivre et d’épices à la finale finement réglisse. La matière est agréablement fondue et les tanins domptés par le temps. Une belle cuvée parfaite pour être bue cet hiver. »


Cuvée Boria 2005, Une étoile Guide Hachette 2009

« Né d’un rêve de deux amis passionnés de vins, le vignoble des Prés Lasses est aujourd’hui devenu une réalité… sur près de 23 ha !

Cette cuvée confidentielle, assemblage de Syrah et de Grenache, a été élevée douze mois en fût. Des arômes de fruits cuits et une pointe de fumé, une attaque en bouche agréable sur les fruits à l’alcool, des tanins encore marqués par l’élevage : un vin à découvrir dans deux ou trois ans sur une viande en sauce. »


Castel Viel 2007, RVF n°552 juin 2008, le millésime 2007

« Notes épicées et florales. Bouche sur le fruit, caractère friand, franc, sincère, tanins croquants, vin équilibré, sain et mûr. Très belle finale épicée. »


Tabernolles 2004, Une étoile Guide Hachette 2008

« De couleur grenat, ce 2004 présente un nez original mais bien méditerranéen par ses notes d’eucalyptus et de garrigue. L’attaque soyeuse, la structure de bonne tenue et la longueur aromatique ont été particulièrement remarquées. L’élégance en prime. »


Castel Viel 2004, Deux étoiles Guide Hachette 2007

« Souvent mentionnée depuis quelques années, cette cuvée d’un rouge profond, marquée par un élevage en fût de quatorze mois, a été qualifiée cette année de remarquable. Remarquables sont ses arômes de fruits mûrs et compotés. Remarquables sa puissance en bouche et son boisé bien fondu qui participe à une longueur à n’en plus finir. Joli vin qu’il conviendra d’oublier un an ou deux avant de le redécouvrir au mieux de sa forme. »


Faugères Cuvée Tradition et Castel Viel, RVF n°512 juin 2007, le millésime 2006

“Sur schistes. Pure, poivré, soyeux, élancé, sincère et gourmand. Cuvée Castel Viel plus travaillée, ambitieuse.”


Castel Viel 2005, RVF juin 2006, le millésime 2005

Sélectionné dans la rubrique Les réussites exceptionnelles
« On sent ici une vraie prise de risque, une sélection, un vraie travail de vigneron. S’exprime avec tendresse et en profondeur. Très beau potentiel. »


Castel Viel 2001, Vintage, juin 2005

Par Serge Dubs (meilleur sommelier du monde en 1989, ndlr)
« Quels vins pour accompagner ce foie gras ?
On aurait pu choisir un coteau du Languedoc, un cahors. un madiran, un côte-du-mourmendais. Faugères est une AOC moins connue et ce vin est excellent avec un prix d’une sagesse exemplaire. Les cépages syrah et grenache donnent un bouquet ouvert, expressif et dynamique avec des nuances un peu sauvages (olive noire, thym, romarin). Ce vin a du corps, est bien charpenté, tout en restant tendu, souple, caressant. C’est peut-être l’harmonie la plus délicate avec un vin rouge. »


Le Point « Spécial Vins », septembre 2005

16/20 Faugères 2002
« Nez de fruits rouges bien mûrs, savoureux, tanins soyeux, épices douces, long sur le fruit. »
15/20 Castel Viel 2001
« Très joli fruit, équilibré et tendre en bouche, tanins veloutés, séduisant. »


RVF n°492, Les meilleurs vins de 2004

Sélectionnés dans la rubrique « Nous avons aimé » 2 cuvées du Domaine des Prés Lasses
« Aux tanins déjà ronds, la cuvée Tradition est à boire sans tarder, sur ses notes de fruits rouges confits et de garrigue (sortie en juin 2006). Plaisir plus construit, dans un style de vin droit et ferme, avec Castel Viel, qui évoluera bien sur 5 ans. »


Castel Viel 2003, Guide Hachette 2006

« En 1999, deux amis d’enfance, passionnés de vin, décident de devenir vignerons dans le Faugérois. Aujourd’hui, pour la troisième année consécutive, leur cuvée Le Castel Viel a été retenue par le jury. Marquée par ses treize mois d’élevage en fût, elle offre encore un côté sauvage, mais comme la base est d’excellente facture, elle sera parfaite dans trois ou quatre ans. »


Castel Viel 2001, Le guide des Vins des Oenologues 2004

« Ce Faugères 2001 est un modèle de pureté. Sa robe est très limpide, d’une couleur grenat profond. Le nez allie admirablement puissance, complexité et finesse. On retrouve des notes de fruits rouges à l’alcool, de menthe fraîche et de minéral. La bouche est franche, équilibrée, concentrée et de grande souplesse. Les arômes rencontrés au nez sont également présents et, notamment, la note minérale. Un vin magnifique à servir sur une piperade. »


RVF n°482, Les meilleurs vins de 2003

« Les trois cuvées sont bien sorties. Le Tradition au style confit sans lourdeur, délicieux jeune, le Tabernolles au fruité acidulé moderne (macération à froid) adroitement bâti, et le Castel Viel persistant, à la plénitude veloutée. »


Le Castel Viel 2001, Deux étoiles guide Hachette 2005

« Dans la lignée de la cuvée 2000 (une étoile dans le guide 2004), la cuvée 2001 a été bien accueillie par le jury avec, cette fois, une étoile en plus. Toujours composée de carignan à 40%, elle dégage des effluves intenses de poivre. Structurée en bouche, épicée, elle impressionne par la puissance qu’elle dégage. C’est un vin à réserver aux viandes en sauce. »